Les écoles: mixtes ou separés par sexe?

Est-ce qu’il vaut mieux séparer les filles et les garçons à l’école? C’est une question compliquée parce qu’il y a des avantages et désavantages dans chaque système: mixte ou séparée. À mon avis, la question plus importante est: si les écoles sont séparés par sexe, est-ce qu’il serait possible de garantir un niveau d’éducation égal pour les filles et les garçons? 

Mon expérience personnelle était de l’éducation dans un école international mixte a l’âge de 5 ans jusqu’à 17 ans. Je me souviens biens que les garçons ont dominé les classes de la mathématiques ou la chimie; les filles restaient silencieuses, intimidées par les garçons. Par contre, dans les classes de la littérature ou de la langue, c’était les filles qui parlaient la plus. Les professeurs de classes de la science ont toujours demandé les réponses aux garçons. Ils ont encouragé les garçons, pas les filles, de discuter, d’argumenter, d’aller plus loin que les filles. C’etait le meme cas dans la classe de sport: les profs se concentrataient sur les achèvements des garçons, pas des filles. 

À la même fois, j’ai vu un sort d’harcèlement des filles commencent à l’âge de 13-14 ans. C’était le début de l’adolescence, quand les filles sont devenues plus timides à cause de la puberté. Et les garçons ont vraiment les dérangé, ils ont passé les remarques sur leurs corps, leurs hanches et seins, ils on meme essaye de les toucher de manière inappropriée. Les professeurs savaient rien, même les femmes. Les filles disaient rien. Toutefois, j’avais des amis, des garçons, que nous protégeaient de cet harcèlement. Ils étaient comme des frères. Si je n’avais pas étudié a un ecole mixte, je n’aurais pas eu ces amis, qui font partie de mes amis les plus proches, les plus anciens aujourd’hui. 

Après avoir terminé mon éducation secondaire, je suis allée a une universite de femmes aux Etats-Unis. J’y ai étudié quatre ans; c’était une expérience incroyable. J’étais parmi les autres femmes douées, dans les classes de la biologie, la chimie, la psychologie, où on a trouvé une vraie confiance dans ses pouvoirs intellectuels, sans doute, sans être comparer aux hommes. J’ai jamais perdu cette confiance, même 25 ans après. 

Mais la chose la plus important c’est que mon éducation a cette université était d’un niveau très haut. Ce n’est pas toujour le cas pour les écoles séparés par sexe. Dans mon pays, Pakistan, on voit que les écoles uniquement pour les filles souffrent d’un négligence criminel. On ne trouve pas les bons profs pour enseigner; les aménagements pour les filles et femmes sont exécrables. On parle d’un manque de toilettes pour les femmes, une vraie problème pour les filles pendant leurs règles qui empêche l’education de millions des filles partout dans le monde en développement.

Donc, est-ce qu’il vaut mieux de séparer les filles et les garçons à l’école? Non, pas forcément. Est-ce qu’il faut s’assurer que l’expérience d’éducation pour les filles soit d’une qualité égale à celle des garçons? Oui, absolument, soit mixte ou séparé. Et cela est la vrai challenge pour les éducateurs aujourd’hui.